Le JA.Sé.Ma se félicite de l’adoption de la Charte de Lomé

85
Le JA.Sé.Ma se félicite de l’adoption de la Charte de Lomé

Vingt-quatre (24) heures après la signature et l’adoption par les chefs d’Etat et de gouvernement africains de la Charte de Lomé sur la sécurité et la sûreté maritimes et le développement en Afrique, le réseau des Journalistes africains pour la sécurité maritime (JA.Sé.Ma) parle d’une « notable avancée d’un continent irréversiblement uni et résolu à prendre en mains et assurer son destin ».

C’est par le biais d’un communiqué signé par le président du JA.Sé.Ma, Arimiyao Tchagnao du Togo, son premier vice-président, Ibrahim Koné de la Guinée et son deuxième vice-président, François Mboké du Cameroun.

« Les chefs d’Etat et de gouvernement africains viennent ainsi, à travers les actes de Lomé, d’imprimer une vision à leur dynamique politique et économique », indique le communiqué qui continue en disant qu’il revient aux professionnels de médias de saisir cette opportunité de « portée continentale voire mondiale » pour jouer pleinement leur rôle, celui de la vulgarisation, du suivi et du monitoring de tous les actes issus du Sommet extraordinaire de l’Inion africaine (UA) sur la sécurité et la sûreté maritimes et le développement en Afrique.

« L’historique signature de la Charte de Lomé est un vrai motif d’espoir et une légitime fierté pour un continent en pleine renaissance », conclut le JA.Sé.Ma.

Journalistes africains pour la sécurité maritime (JA.Sé.Ma) est un nréseau de professionnels de médias des pays de l’Afrique né à la veille du Sommet extraordinaire de l’UA à Lomé avec l’objectif de vulgariser les décisions qui sortiront de ce sommet.

Modeste K.

icilome.com