Le gouvernement va remettre les compteurs à zéro

29

L’administration est grande consommatrice d’énergie et pas trop regardante sur les dépenses.

En quatre ans, la facture est passé de 20 à près de 23 milliards de Fcfa. A ce rythme, elle devra s’acquitter de 30 milliards en 2030. Inenvisageable. 

A l’origine de cette note astronomique, le gaspillage, mais aussi l’absence de rationalité dans la gestion de l’électricité. 

La Francophonie aide les pouvoirs publics à mettre en place un programme d’optimisation qui passe par une gestion informatique de l’ensemble du réseau utilisé par les bâtiments publics.

Des économies de l’ordre de 10 à 12% devraient ainsi être réalisés.

Le programme qui fonctionne pour le moment en mode test a prouvé son efficacité avec des économies de 375 millions de FCFA pour atteindre 1 milliard dès l’année prochaine.

‘Il faut que les administrations diminuent leur consommation. Ca nous coûte beaucoup trop cher. Il est impératif de mettre un terme au gaspillage et revoir les contrats avec la CEET’, a indiqué Badawasso Gnaro, le secrétaire général du ministère de l’Economie et des Finances.

Republic Of Togo