Le GAAT démystifie l’utilisation des TICs

13
Le GAAT démystifie l’utilisation des TICs

Une centaine de jeunes étudiants diplômés venus d’ici et d’ailleurs prennent part depuis ce vendredi à Lomé à la 1ère édition du « Togo Youth Tech Camp », un programme de formation initié par le Global Almuni Association of Togo (GAAT) regroupant tous les jeunes Togolais bénéficiaires des programmes de bourses d’études aux Etats-Unis d’Amérique.

La cérémonie d’ouverture s’est déroulée en présence de Mike Pryor, Directeur de la session des affaires publiques à l’Ambassade des USA au Togo, et du président en exercice de Global Almuni Association of Togo (GAAT), Sylvio Combey Combetey, a constaté l’Agence de presse Afreepress.

Cette 1ère édition du « Togo Youth Tech Camp » s’inscrit dans le cadre de la semaine du Global Almuni Association of Togo (GAAT). L’objectif visé par cette séance de formation, c’est d’outiller les participants sur un certain nombre de choses en matière des technologies de l’information et de la communication (TIC) afin de les démystifier aux yeux des participants.

Il sera concrètement question au cours de cette journée de formation, selon le président de GAAT, Sylvio Combey Combetey, d’amener les participants à se familiariser avec les outils internet notamment, les réseaux sociaux, les applications, le « blogging », le « twitter » et comment créer sa propre page web sur internet.

« Nous sommes à la première édition du Togo Youth Tech Camp, une manifestation qui vient corroborer dix séances de formation gratuite sur les TICs organisées tous les vendredis du mois à l’American Corner de l’Université de Lomé. C’est pour non seulement démystifier les TICs mais aussi faire comprendre aux gens qu’il n’y a rien de sorcier quand on parle de TICs. Donc tout le monde peut s’y mettre. Aujourd’hui, l’illettré du 21ème siècle, c’est celui qui ne sait rien de l’internet ou de l’outil internet », a-t-il laissé entendre.

Ouvrant les hostilités, Mike Pryor, Directeur de la session des affaires publiques à l’Ambassade des USA, après s’être félicité de l’initiative et le leadership du GAAT, a souligné qu’aucun appui n’est plus important ou n’a un impact plus grand que les programmes d’échanges éducatifs qu’offrent les USA.

« Cette semaine, nous célébrons la semaine du GAAT et nous avons fait beaucoup d’activités à Lomé et dans d’autres villes où les gens sont bénéficiaires de nos programmes afin de faire des changements positifs dans les communautés. L’idée est de susciter l’innovation chez les jeunes parce que dans le monde la technologie est en train d’égaliser l’opportunité pour tous. Dans le passé, il faut avoir une usine pour faire les jeux vidéo mais maintenant avec les TICs, c’est faisable par le biais de nos Smartphones. Le but de ce programme est de permettre aux gens de comprendre les aspects de la technologie », a-t-il expliqué.

Selon lui, seuls ces genres de formation qui sont un pas vers un avenir plus brillant, permettront au Togo en particulier et à l’Afrique en général d’avoir dans un futur proche des « Gates » ou des « Zuckeberg » togolais.

Ainsi faut-il le rappeler, la première édition du « Togo Youth Tech Camp », est une manifestation qui vient corroborer dix séances de formation gratuite sur les TICs organisées tous les vendredis du mois à l’American Corner de l’université de Lomé dénommé, « vendredi TICs ».

Modeste K.

icilome.com