Le FMI inquiet de la dette publique

34

Une mission du Fonds monétaire international (FMI) conduite par Cémile Sancak en séjour au Togo depuis le 20 octobre dernier a rendu public son rapport de fin d’évaluation hier jeudi à Lomé. L’institution de Breton Woods alerte sur l’augmentation de la dette publique.

Bien que le Togo ait affiché une croissance de 5,3% en 2015, ce qui est une bonne chose pour la macroéconomie, sa dette publique s’est accrue, indique le rapport de fin de mission du FMI.

« Nous avons noté un bon engagement des autorités togolaises à mettre en œuvre les mesures nécessaires pour une croissance inclusive soutenable. Le cadrage macroéconomique en moyen terme permet de faire avancer le pays », a reconnu la chef de la mission du FMI.

Toutefois, le taux d’inflation est de 1,8%. La dette publique a augmenté suite aux investissements dans la réalisation des Infrastructures routières. Ce qui fait passer la dette publique de 48,6% du PIB en 2011 à plus de 75% en 2015, dépassant ainsi le plafond de 70% fixé par l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA).

Mme Cémile Sancak et son équipe ont invité les autorités togolaises à s’employer pour ramener la dette publique à un niveau raisonnable.

A.H.

icilome.com