Le CAR vit mal la création des FDR

35

La plupart des cadres, membres influents du Comité d’Action pour le Renouveau (CAR) ont rejoint les Forces Démocratiques pour la République (FDR). Le ‘’Président-fondateur’’ du parti des déshérités le vivrait comme une trahison.

Le quotidien ‘’Liberté’, un journal bien informé des réalités de la cuisine interne du parti des déshérités, sort l’information dans sa parution de ce matin. Dodji Apévon a quitté la barque suivi de la crème des cadres, de « l’éminence grise » et de nombreux militants de base, informe le journal.

Le confrère insiste sur le cas de Gahoun Hegbor, conseiller spécial ou maître à penser du président des FDR. « C’est donc lui va suggérer des idées à Dodji Apévon, et la pilule est amère à avaler pour le « Président Fondateur », ajoute-t-il.

‘’Liberté’’ compare la situation actuelle du CAR à celle de l’Union des forces de changement (UFC) dont les membres importants sont partis fonder l’Alliance nationale pour le changement (ANC) à cause des décisions unilatérales de Gilchrist Olympio.

Yawovi Agboyibo qui a manœuvré pour reprendre la tête du CAR n’aura qu’une formation politique vidée de ses principaux éléments à l’image de l’UFC actuelle, conclut l’auteur de l’article.

A.H.

icilome.com