Le CACIT et des victimes renouvellent leur confiance à André Afanou

37

Les graves accusations portées par Kao Atcholi, président de l’ASSIVITO contre le Collectif des Associations Contre l’Impunité du Togo (CACIT) et contre la personne de son directeur exécutif André Afanou sont démenties par les victimes et se révèlent diffamatoires et calomnieuses.

Après le conseil d’administration du CACIT dans un communiqué du 18 novembre dernier pour renouveler sa confiance à M. Afanou.

“Au demeurant, prenant acte des accusations portées à l’encontre de son directeur exécutif en la personne de monsieur André Kangni Afanou relatives à des supposés détournements de fonds à des fins personnelles, le Conseil d’Administration après investigations et analyse des audits, des rapports de gestion  et aux termes des procédures y relatives en son sein, renouvelle entièrement sa confiance à monsieur André Kangni AFANOU”, a martelé le communiqué du CACIT. 

Les victimes elles aussi lui réitèrent leurs confiances et gratitudes et proposent que pour laver le CACIT et son directeur de l’affront, les victimes en question soient invitées sur les créneaux des médias pour dire leurs témoignages.

“Nous les victimes, nous sommes en vie grâce au CACIT “, déclare Akakpo Komi Dzifa, victime 2005.

Kao Atcholi, le Président de l’Association des victimes de la torture (ASVITTO) accuse le CACIT et la personne d’André Kanyi Afanou de mauvaise gestion, de corruption et d’avoir gardé les indemnisations des victimes.

TogoBreakingNews.info