Le budget gestion 2016 du Togo augmenté de 14,4%

30

Le gouvernement togolais a adopté lundi en Conseil des Ministres un projet de loi relatif à la loi de finances rectificative, gestion 2016. Ce collectif budgétaire permettra de résorber le déficit budgétaire initial qui se chiffre à 39, 4 milliards de francs Cfa.

Les autorités justifient la démarche par le fait que les hypothèses macroéconomiques sur lesquelles étaient fondées les prévisions budgétaires initiales pour 2016 aient connu une évolution. En effet, le taux de croissance, initialement prévu à 5, 3 %, a été réajusté à 5 % lors de la révision du cadrage macroéconomique d’octobre 2016.

« Par ailleurs, la mobilisation des ressources additionnelles sur le marché de l’UEMOA pour financer les dépenses sociales dans le cadre du Programme d’Urgence de Développement Communautaire (PUDC) et le remboursement d’une partie des arriérés de la dette intérieure, ainsi que le financement de certaines dépenses, notamment l’apurement des arriérés liés aux travaux des infrastructures routières, ont rendu nécessaire cette loi de finances rectificative », explique le gouvernement.

Ainsi, le projet de loi de finances rectificative gestion 2016 s’équilibre en recettes et en dépenses à 1.151 milliards de francs CFA contre une prévision de 1002,16 milliards de francs CFA, soit une augmentation de 14,4 % qui annule le besoin de financement additionnel estimé dans la loi de finances initiale à 39,36 milliards de francs CFA.

Le projet reflète les priorités de l’action gouvernementale qui demeurent la relance de l’activité économique et la consolidation d’une croissance soutenue et plus inclusive, pour un développement économique et social harmonieux du pays. 

TogoBreakingNews.info