L’agriculture se développe grâce à la téléphonie mobile

76

Les ministères de l’Agriculture et de l’Economie numérique viennent de regrouper leurs forces afin d’offrir aux agriculteurs un système qui leur permet de recevoir rapidement et en toute sécurité leurs subventions.

Une dotation globale de 1,5 milliard de F cfa a été accordée par l’Etat pour l’achat d’engrais

Le dispositif baptisé AgriPME (Agriculture portemonnaie électronique) a été mis au point avec le concours des deux opérateurs de téléphonie mobile et avec l’appui de la Banque mondiale.

Pour faire simple, chaque agriculteur abonné à l’un des deux réseaux – des cartes SIM ont été fournies –  peut utiliser son téléphone comme un porte-monnaie électronique ; les sommes sont directement crédités.

Ce dispositif offre de nombreux avantages.  La démonétisation du paiement de la subvention rend les transferts plus sûrs, plus simples et plus transparents. Grâce à l’identification individuelle des agriculteurs vulnérables et à la numérisation du versement, la traçabilité devient totale, faisant de la subvention une dépense plus ciblée, et donc plus efficace.

Financé à hauteur de 1,2 milliards par la Banque Africaine de Développement (BAD), ce projet a pu voir le jour grâce à une coopération exceptionnelle de tous les acteurs concernés.

‘Compte tenu de la place prépondérante occupée par le secteur primaire dans l’économie togolaise – 39% de la richesse nationale – AgriPME aura un impact considérable’, souligne Cina Lawson, la ministre de l’Economie numérique.

Le système est déjà opérationnel.

Republic Of Togo