La route Lomé-Vogan-Anfoin à l’épreuve du sermon de Ninsao Gnofam

46

L’année 2016 tire à sa fin. Il ne reste plus que 38 jours. Mais rien ne présage que la route Lomé-Vogan-Anfoin sera prête avant la fin de cette année.

« Une chose est sûre, c’est que le gouvernement fera tout pour que la route soit finie d’ici la fin de l’année 2016 », avait déclaré Ninsao Gnofam devant les députés à l’Assemblée nationale le 17 juin 2016, lors de la séance questions-réponses.

Les Togolais, dans leur majorité, sont sceptiques quant à la réalisation de cette promesse. L’entreprise (CECO BTP) à qui on a confié le marché et a utilisé le fonds pour s’acheter de matériels, est aujourd’hui à l’agonie. Elle est presque quotidiennement confrontée aux mouvements de grève de ses employés.

Bien que les informations indiquent que la réfection de cette voie est confiée à une autre entreprise (chinois), les travaux peinent à démarrer.

Ninsao Gnofam, selon des observateurs, pourrait encore donner des explications aux Togolais. Surtout que rien n’est sûr que cette route sera prête avant la fin de cette année.

I.K

icilome.com