La ministre Victoire TOMEGAH-DOGBE dans le Moyen-Mono pour toucher du doigt les « grandes réussites de son département »

71
La ministre Victoire TOMEGAH-DOGBE dans le Moyen-Mono pour toucher du doigt les « grandes réussites de son département »

Le ministère du Développement à la Base, de l’Artisanat et de l’Emploi des Jeunes, en synergie avec Plan International Togo, était en tournée les jeudi et vendredi derniers dans plusieurs localités du Togo profond. La délégation ministérielle avec à sa tête, la ministre Victoire Sidémého TOMEGAH-DOGBE a d’abord posé ses valises à Kpékplémé dans la préfecture du Moyen-Mono où elle a eu à animer trois activités.

La première activité a consisté en la remise d’attestations aux deux meilleurs cantons de l’année 2016 dans cette localité. La seconde a été marquée par une visite de la ministre à des jeunes entrepreneurs financés par le Projet d’Appui au Développement à la Base (PRADEB) et le Fonds d’Appui aux Initiatives Économiques des Jeunes (FAIEJ) et la troisième a consisté en une séance de travail entre la délégation ministérielle et les bénéficiaires des produits du Fonds National de la Finance Inclusive (FNFI). Une séance au cours de laquelle Mme TOMEGAH-DOGBE a exhorté les bénéficiaires des produits du FNFI à œuvrer pour la pérennisation de ce fonds par le remboursement rapide de leurs emprunts afin qu’ils puissent servir à d’autres emprunteurs.

Les cantons d’Ahassomé et de Saligbé, champions en bonne gestion…

La première activité de la journée du 16 février a consisté en la remise d’attestations aux cantons d’Ahassomé et de Saligbé, deux cantons qui se sont fait remarquer comme étant les deux meilleurs de la préfecture du Moyen Mono en termes de bonne gestion des aides octroyées par les partenaires et en termes d’exécution de projets de développement pour le compte de l’année 2016. Selon les informations recueillies par l’Agence de presse Afreepress, ces deux cantons ont bien utilisé la somme de 21 millions F CFA à eux allouée par Plan International Togo et le ministère du Développement à la Base, de l’Artisanat et de l’Emploi des Jeunes. Avec cette somme, ils ont réhabilité le bâtiment de l’École Primaire Évangélique presbytérienne de Saligbé, construit un bureau cantonal avec une salle de réunion à Katomé et équipé en matériels médical, l’Unité de soins Périphériques (USP) de Kpékplémé. Des performances qui leur valent leurs deux premières places.

Il faut souligner que le canton d’Ahassomé a occupé la première place et est suivi du canton d’Assigbé. Pour le compte de cette année 2017, Ahassomé a bénéficié de 2 millions de F CFA et Assigbé de 1 million de F CFA de la part du ministère du Développement à la Base, de l’Artisanat et de l’Emploi des Jeunes.

Des jeunes entrepreneurs honorés par Mme Victoire TOMEGAH-DOGBE

Mme Victoire TOMEGAH-DOGBE a par ailleurs, profité de sa présence dans la région pour rendre visite à des jeunes entrepreneurs ayant bénéficié de l’accompagnement du FAEJ et du PRADEB à l’instar d’AMOUZOU Afi, 34 ans, agronome de formation. Cette dernière a reçu des mains du ministre TOMEGAH-DOGBE, un chèque de 1 million de F CFA. Une marque de reconnaissance de son travail et de son effort qu’elle a tenu à saluer par le témoignage de son parcours de vie, qu’elle dit meublé de difficultés, d’échecs et de réussites.

En 2015, a-t-elle laissé entendre, elle recevait un prêt de 1 million de F CFA de la part du Projet d’Appui au Développement à la Base (PRADEB). Un prêt qui va lui permettre de donner un nouveau souffle à ses activités champêtres avec le renforcement de ses investissements en matière d’élevage de pondeuses. Aujourd’hui, AMOUZOU Afi dit disposer avec l’appui du PRADEB, de 234 pondeuses, 134 poules locales, 10 coqs, 115 porcins et 2 canards. Elle déclare avoir déjà formé 9 jeunes en agriculture, 6 ayant déjà terminé leur formation et 3 se trouvant toujours avec elle dans la ferme.

Deux autres « success stories » ont retenu l’attention de la délégation. Il y a d’abord celle de YOVOVI Sétor, jeune entrepreneur spécialisé dans la transformation du manioc en farine (gari) et en tapioca à base de machine. Ce jeune a reçu à Tohoun dans le canton d’Ayissanho, la visite des responsables du ministère du Développement à la Base, de l’Artisanat et de l’Emploi des Jeunes à laquelle s’est joint l’ancien ministre DJOSSOU Sémondji, natif du milieu.

Le second jeune entrepreneur ayant reçu la délégation ministérielle sur les lieux de son travail, est BADJA théophile, éleveur de porcs installé dans le canton de Djéméni à Kpové.

YOVOVI Sétor et BADJA théophile ont tous les deux, bénéficié de l’accompagnement du PRADEB et ont eu respectivement des prêts de 1 million 190 mille F CFA et 2 millions 500 mille F CFA pour le renforcement de leurs activités.

Une première journée de tournée satisfaisante pour la ministre Victoire TOMEGAH-DOGBE qui a confié avoir fait sur le terrain, la remarque que les actions de son département portent leurs fruits et obtiennent l’adhésion des populations. Elle n’a pas manqué de rappeler à sa suite, l’objectif de sa tournée, qui est « d’aller à la rencontre des populations, bénéficiaires des programmes des projets de son département et les féliciter. Et surtout permettre à d’autres de bénéficier des produits FNFI ».

Théophile K. (Envoyé spécial de l’Agence de presse Afreepress)

www.icilome.com