La difficile cohabitation dans une cour commune

27

Ce vendredi, deux femmes (colocataires) se sont prises aux cheveux. Raison, l’une accuse l’autre d’avoir sali sa devanture en y jetant des ordures ménagères.

La vie dans une cour commune n’est pas chose facile. Les disputes pour un oui ou pour un non n’en finissent jamais. La dispute a éclaté entre les deux femmes en présence du propriétaire des lieux. Selon l’une, sa colocataire n’est pas à sa première provocation.

« Ce n’est pas la première fois qu’elle le fait. Chaque fois, elle jette des ordures devant ma porte mais je les ramasse. C’est une femme qui aime la saleté, tout le contraire de moi. Ce matin avant de me doucher, j’ai balayé ma devanture et voila qu’elle jette des ordures ici encore», s’est-elle plaint.

« Faux », a rétorqué l’autre qui balaie du revers de la main cette accusation.

« Ce sont ses enfants qui salissent sa devanture et elle m’accuse. Je me respecte beaucoup et ce n’est pas parce que nous vivons dans la même cour que nous sommes pareilles. Je suis plus âgée qu’elle et je mérite du respect », a-t-elle répliqué.

Elles ont été séparées par le propriétaire de la maison qui a menacé de les déloger si elles font encore un tel esclandre dans sa cour.

JA

Lomechrono.com