La diaspora togolaise à New York veut les réformes, la limitation du mandat présidentiel…

85

Lors de la 71è session de l’Assemblée générale de l’ONU, la diaspora togolaise a manifesté contre la venue de Faure Gnassingbé et sa suite le 22 septembre dernier à New York. Classio Koutoglo, un des organisateurs de la mobilisation donne les raisons dans une interview accordée au confrère ‘’Liberté’’.

Togolais vivant aux USA, Classio Koutoglo, fait partie de ceux qui ont mobilisé leurs compatriotes à se manifester contre la gouvernance de Faure Gnassingbé. Les raisons de cette mobilisation, souligne-t-il, la « réclamation des réformes constitutionnelles et institutionnelles ».

« Les fils et filles du Togo de la diaspora pensent que M. Faure Gnassingbé et ses hommes seuls détiennent la clé pour ouvrir la porte effective des réformes qu’il a demandées en 2006 pour apaiser le peuple, suite au bain de sang qui a précédé son accession au pouvoir en 2005 », déclare-t-il.

La manifestation de New York visait à demander à la communauté internationale d’interpeller Faure Gnassingbé et sa minorité pilleuse à faire les réformes dans les plus brefs délais.

Selon Classio Koutoglo, « le Togo ne peut plus continuer sur cette voie de présidence de père en fils sans la limitation de mandat ».

A.H.

icilome.com