Khardiata Lo Ndiaye : « Les processus de paix s’inscrivent dans la durée»

8

Khardiata Lo Ndiaye, Représentante-résidente du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) au Togo dit du Haut commissariat à la réconciliation et au renforcement de l’unité nationale (HCRRUN) qu’il a une mission « très vaste et complexe ».

Il l’a dit lors de la remise de matériels informatiques du PNUD au HCRRUN mardi à Lomé. En effet, le HCRRUN est chargé de mettre en œuvre les recommandations de la Commission Vérité Justice et réconciliation (CVJR).

Selon Mme Ndiaye, « les processus de paix s’inscrivent dans la durée, les processus de reconstruction post-conflit s’inscrivent également dans la durée. Il y a des choses qu’on peut faire de façon immédiate, c’est certain, il y a une attente ». Toutefois, glisse-t-elle, « le travail fondamental de consolidation de la paix passe par des étapes qui doivent impliquer tous les segments de la population ».

La Représentante-résidente du PNUD déclare en outre qu’elle sait qu’il y a des victimes qui s’impatientent de voir les recommandations de la CVJR se traduire dans les faits. C’est pour cela qu’elle demande à HCRRUN de gérer tout ce qu’il fait « avec beaucoup de tacts, pour justement que les résultats soient durables ».

A.H.

icilome.com