Kelani Azaad Bayor confiant en l’avenir de la boxe africaine

9

Kelani Azaad Bayor, président de la Confédération africaine de boxe était à l’atelier de l’Association internationale de la boxe amateur (AIBA) du 6 au 7 novembre 2016 à Lausanne en Suisse. Occasion pour décréter 2017 l’année de l’AIBA en Afrique.

Cet atelier de quarante huit heures a permis de réfléchir sur les stratégies devant permettre de faire progresser la boxe sur le continent noir. « Cette reconnaissance est cruciale pour l’avenir de la boxe africaine », s’est réjoui le président de la Confédération africaine de boxe.

De son côté le président de l’AIBA, Dr Ching-Kuo Wu, a estimé que l’institution qu’il dirige prend des décisions qui renforcent les commissions, les confédérations et les instances nationales.

« Au cours de deux jours d’atelier avec ceux qui connaissent l’état actuel de la boxe africaine mieux que quiconque, nous avons été en mesure de finaliser un plan d’actions positif et réaliste pour notre 2017, année de l’initiative en Afrique, la création de plans concrets pour le développement de la boxe dans la Région que nous pourrons ensuite adapter au profit de tous nos territoires », a-t-il ajouté.

D’autant que, renchérit Kelani Azaad Bayor, l’Afrique est « un fier continent de la boxe avec une riche histoire et un avenir brillant ».

A.H.

icilome.com