Hubert Velud se verrait bien de nouveau patron des Eperviers

19

Passé par le Togo, l’actuel coach du Tout-Puissant Mazembé, garde de bons souvenirs de son court passage chez les Eperviers. Il n’a pas pu disputer la CAN 2010 avec eux, faute à l’attentat de Cabinda du 8 janvier. Selon lui, si l’opportunité se présente, il redeviendra sélectionneur des Eperviers.

Au micro d’africatopsports, ce technicien se rappelle encore des matches difficiles que ses anciens joueurs ont livrés contre les Lions Indomptables du Cameroun, les Lions de l’Atlas du Maroc et des Panthères du Gabon avant de se qualifier pour la CAN 2010. Entre les Eperviers d’alors, il avait « de très bonnes relations », ajoute-t-il.

Malheureusement, l’attentat du 8 janvier 2010 perpétré par les rebelles du Front de libération de l’enclave de Cabinda (FLEC) a empêché les Eperviers de disputer la CAN de cette année-là. Créant ainsi « un grand drame humain, un grand sentiment de frustration sportive », regrette-t-il.

L’ancien coach de l’USM Alger se réjouit de la qualification du Togo pour la prochaine compétition panafricaine qui a lieu au Gabon du 14 janvier au 5 février 2017.

« Pour l’instant, le Togo possède un sélectionneur de grande qualité en la personne de Claude Le Roy et si, un jour, la place devient vacante, il est évident que, d’un côté à la fois affectif et professionnel, je serais motivé pour un retour dans un de mes pays d’adoption », ambitionne Hubert Velud.

A.H.

icilome.com