Heou Maleki Badjana le togolais nominé pour le prix Talents verts en Allemagne

161

Bonn: Le Prix Talents verts tenue sous le patronage du ministre allemand de recherche Professeur Johanna Wanka reconnaît des jeunes chercheurs talentueux pour la huitième fois et fourni une plateforme pour partager leurs idées novatrices et créatives qui visent à répondre en appuyant sur le développement durable et protection de l’environnement questions de notre temps. Cette année, Heou Maleki Badjana, un hydrologue et associé de recherche du Togo, a été parmi les gagnants. Avec ses recherches, il met l’accent sur la valorisation des produits chimiques renouvelables pour obtenir des produits à valeur ajoutée respectueux de l’environnement. Un jury de haut rang d’experts a sélectionné 25 scientifiques sur un total de 757 demandes de plus de 104 pays. Le prix consiste en des «Talents verts – Forum international pour Hauts Potentiels dans le développement durable» où les boursiers voyagent à travers l’Allemagne pendant deux semaines, à visiter les points chauds de la science verte et pour répondre à l’élite de la recherche sur le développement durable. L’année suivante, les Talents verts ont la possibilité d’effectuer des recherches en Allemagne jusqu’à trois mois.

Les 25 lauréats seront honorés lors d’une cérémonie de remise des prix festive au Talents verts Alumni Réunion 2016 en présence de représentants des institutions participantes, leurs experts, membres du jury, des politiciens et d’autres invités de marque. Ministre Professeur Johanna Wanka ouvrira la conférence; Professeur Hans Joachim Schellnhuber, directeur de l’Institut de Potsdam pour la recherche sur le climat, tiendra un discours sur « les effets du climat et de la vulnérabilité. »

Les deux conférences et festive cérémonie de remise des prix aura lieu le 27 Octobre 2016 au Kosmos, Berlin.

S’il vous plaît confirmer vos demandes d’entrevue avant le 26 Octobre par le [email protected]

Voici la Biographie de M. Heou Maleki Badjana

La recherche de heou Maleki Badjana dans l’analyse hydro-climatique et le changement de la terre tout en engageant les habitants et les décideurs joue un rôle crucial dans le développement des meilleures pratiques en matière de conservation de l’eau et la gestion intégrée des ressources naturelles au Togo et au Bénin.

UNIVERSITE DE LOME, FACULTÉ DES SCIENCES, DE LABORATOIRE DE BOTANIQUE ET PHYTOECOLOGIE, TOGO

Research focus: La recherche de Badjana est orienté vers l’évaluation des changements hydro-climatiques et de l’utilisation des terres dans le but d’élaborer des stratégies qui permettent la gestion des terres et des ressources en eau plus intégrée

La lutte contre la pénurie de ressources et d’atténuer les effets des changements climatiques sont cruciaux pour le développement durable en Afrique de l’Ouest. Trouver des façons de prédire les changements aux magasins de la terre et l’eau au fil du temps est un élément fondamental de le faire. La recherche de Badjana examine le changement d’utilisation des terres et des processus hydrologiques dans les bassins fluviaux en Afrique de l’Ouest, afin de développer des stratégies pour la gestion durable des ressources naturelles.

En utilisant des techniques statistiques, analytiques et d’observation, Badjana est capable de tracer les variables hydro-climatiques et de faire des prédictions sur la façon dont ceux-ci peuvent changer au fil du temps. Il utilise aussi des techniques de télédétection et des SIG pour évaluer les impacts de l’utilisation des sols sur les paysages. Badjana mène des enquêtes socio-économiques comme un moyen d’intégrer les connaissances des populations locales, une composante importante de la gestion intégrée des ressources naturelles.

Badjana a récemment terminé son doctorat au Centre Service Science ouest-africaine sur les changements climatiques et l’utilisation des terres Adapté (Wascal, GRP CC & WR). En 2014, il a reçu une subvention de la Fondation internationale pour les sciences en Suisse de recherche avec une bourse de doctorat complète de Wascal. Maintenant, un associé de recherche à l’université, Badjana travaille également comme un hydrologue bénévole pour le Croissant-Rouge Centre climatique de la Croix-Rouge aux Pays-Bas et en tant que consultant en gestion durable des zones humides pour le ministère de l’Environnement et des ressources forestières dans son pays d’origine du Togo. Badjana a publié et revue par des pairs plusieurs articles remarquables dans son domaine d’études.

Le jury a favorisé le travail de Badjana pour sa mise en œuvre de techniques méthodologiques multidisciplinaires. Le résultat est un corps robuste et complet de recherche sur l’analyse hydro-climatique et l’utilisation des terres dans les régions qui ne sont pas suffisamment étudiés. Ils étaient heureux avec l’accent qu’il met sur la collaboration avec la population locale et les décideurs dans le cadre de ses recherches.

Traduction: Google Translate.

Lomé Infos.com