Faire du Togo un pôle d’attractivité

18

L’Afreximbank, dont les actionnaires sont notamment des gouvernements et des investisseurs publics et privés qui interviennent dans le financement de projets destinés à assurer le développement des pays africains, organise régulièrement des roadshow.

Lomé était jeudi sa nouvelle étape pour deux jours de débats avec des membres du gouvernement, des représentants du secteur privé, des banques et la Chambre de commerce et d’industrie le patronat, l’Association des grandes entreprises du Togo (AGET) et Togo Invest Corporation, l’organisme chargé  de nouer des partenariats public-privé.

‘Le gouvernement s’est beaucoup investi pour offrir aux opérateurs économiques un meilleur environnement des affaires en mettant l’accent sur une politique de développement et d’amélioration des infrastructures d’énergie, de télécommunication et de transports’, a rappele le ministre de l’Economie et des Finances Sani Yaya à l’ouverture des travaux.

Le Togo met tout en œuvre pour devenir hub sous-régional d’excellence et une plateforme de classe internationale pour les services financiers, les échanges commerciaux et la logistique. 

Bref, faire du pays un pôle d’attractivité pour les investisseurs. 

M. Yaya a souligné que l’objectif des autorités était le développement des secteurs d’activités à haut potentiel comme l’industrie, les mines, l’énergie, le tourisme et l’agriculture.

Et dans ce contexte, AFREXIMBANK a un rôle important à jouer, a indiqué le ministre. Mais dans le même temps, le soutien au PMI/PME est indispensable pour accompagner l’essor d’un secteur privé dynamique.

Republic Of Togo