Expulsion d’un Togolais de la Belgique : 2ème tentative échouée !

104

Son identité est désormais dévoilée. Selon un site belge Lalibre.be, le compatriote menacé d’expulsion serait agé de 38 ans, répondant au nom de Daté Houedakor. Pour une deuxième fois, le Conseil de Contentieux Etrangers Belge aurait tenté d’expédier l’homme vers le Maroc, ce qui n’a pas marché, suite à la protestation du pilote d’avion qui a refusé de décoller.

L’homme serait un demandeur d’asile, un réfugié politique selon les termes du site qui indique que Daté Houadakor serait titulaire d’un titre de séjour en Belgique valable jusqu’en 2017, en plus d’un contrat de travail à durée indéterminée.

Il vit avec sa femme depuis plus de 5 ans, une belge d’origine togolaise et leurs 4 enfants dont deux jumeaux et la famille a pu se dégoter une maison à Herstal.

De la nécessité d’un passeport togolais pour formaliser son union conjugale et reconnaître ses enfants, le compatriote a fait des démarches époustouflantes, y compris un retour éclair au pays en mai 2016.

Un retour au bercail qui a sonné comme un piège puisqu’en dépit de n’avoir pas obtenu le document, le compatriote s’était vu dans impossibilité d’un retour en Belgique. Pour s’en sortir, il a sollicité et obtenu un titre de voyage via le Ghana.

Il sera placé en centre fermé dès son arrivée le 1er Octobre à Zaventem avec à la solde des tentatives d’expulsions comme ce fut le cas Jeudi dernier au motif d’avoir voyagé sans passeport togolais.

Les autorités arguent que rien de tous ce processus traversé par le compatriote n’a été prouvé, et mettent le doute sur la paternité des quatre enfants.

La famille et ses proches dénoncent l’absurdité des tractations et le conseil du Togolais envisage porter l’affaire devant la Cour Européenne des Droits de l’Homme.

A. Lemou

icilome.com