Enseignement catholique/Père Pierre Marie Chanel AFFOGNON : ” Nos problèmes sont essentiellement liés à une insuffisance chronique de moyens financiers “

51

Dans un message adressé aux fidèles catholiques, surtout les enseignants, à l’orée de cette rentrée scolaire 2016-2017, le Révérend Père Pierre Marie Chanel Afognon, Directeur national de l’enseignement catholique, appelle les enseignants à privilégier le dialogue, car, souligne-t-il, “nous avons beaucoup de problèmes dans notre ordre d’enseignement et les grèves ne pourront pas les résoudre”. Lire !

Message du Directeur national de l’enseignement catholique pour la rentrée académique 2016 – 2017

Révérends Pères, Révérend Frères, Cher Monsieur, les Directeurs Diocésains,
Révérends Pères, Révérends Frères, Révérendes sœurs, engagés dans l’Enseignement Catholique au préscolaire et primaire, au secondaire et au supérieur, à vos grades et rangs distingués,
Messieurs et Mesdames, les Chef d’Etablissement, Inspecteurs du préscolaire et primaire, Conseillers pédagogiques,
Messieurs et Mesdames les Directeurs d’écoles, Professeurs du secondaire et Enseignants du préscolaire et primaires,
Chers Parents d’élèves,
Chers fils et filles élèves ou apprenants, filles et garçons,

Introduction

Mes frères et sœurs bien aimés en Jésus Christ, engagés dans l’œuvre de l’éducation catholique et vous tous chers partenaires dans cette même portion de la vigne du Seigneur, qui est en même temps un lieu et un cadre éducatif ouvert à tout élève sans distinction de sexe, de religion, d’origine, de race…

Ce mot de la rentrée scolaire ou académique 2016 – 2017 voudrait être une action de grâce au Seigneur pour celle écoulée, une demande de bénédiction pour celle qui commence et une présentation de quelques éléments qui serviront de repères pour nous dans notre engagement dans cette œuvre commune.

1- L’école catholique : Mission et relation avec le Gouvernement

L’école catholique est une œuvre de l’Eglise catholique et par conséquent elle est universelle mais décentralisée dans chaque pays et plus encore dans chaque diocèse. Au Togo, l’Enseignement catholique est un partenaire traditionnel du Gouvernement à travers les ministères en charge de l’Education nationale, de la formation technique et professionnelle. Il œuvre aux côtés du Gouvernement pour une éducation de qualité des enfants et des jeunes togolais, conformément aux choix des parents. Dans ce sens, le Pape Saint Jean-Paul II déclarait : « La personne de chacun, dans ses besoins matériels et spirituels, est au centre de l’enseignement de Jésus : c’est pour cela que la promotion de la personne humaine est le but de l’école catholique ».

Il ne fait aucun doute donc que l’Enseignement catholique au Togo est un partenaire associé au service public d’éducation tout en étant un service d’Église qui répond à la triple mission : Enseigner, Eduquer et Evangéliser dans le souci de faire des honnêtes et responsables citoyens, capables de relever les défis humains, sociaux, culturels, économiques, politiques, moraux, spirituels… qui sont indispensables dans la construction d’une cité avec un vivre ensemble harmonieux de la nation tendue vers un développement durable et intégral des personnes et du pays.

L’enseignement catholique n’est ni privé, ni public, cependant, il est associé étroitement à l’école de la République et il apporte sa contribution spécifique à l’éducation des enfants et des jeunes que les parents lui confient. Ainsi, il accompagne leur croissance cognitive, affective, sociale et spirituelle dans le respect de chacun, dans ses choix et convictions et aussi dans le respect des décisions du Gouvernement en matière de l’Education nationale. Car comme le dit Chauvot de Beauchêne dans Maximes, réflexions et pensées diverses : « un homme sans éducation et sans savoir-vivre n’est pas un homme, c’est un moins que rien. »

2- Action de grâce et demande de bénédictions

Nous rendons grâce au Père par le Fils et dans la puissance de l’Esprit Saint pour l’année scolaire passée et pour sa grâce qui a été notre force pour consentir aux sacrifices qui ont fait d’elle une réussite. Oui ! « Notre lumière et notre salut, notre force et notre chant c’est le Seigneur » (cf. Ps 27 et 28). A Lui, à sa bonté, sa miséricorde et sa providence, nous confions celle qui commence. Qu’Il daigne nous bénir et qu’Il rende fructueux nos efforts, qu’Il nous assure la santé du corps, de l’âme et de l’esprit. Qu’Il nous indique les voies justes pour trouver progressivement des solutions idoines et durables aux maux actuels auxquels nous faisons face surtout le besoin urgent de l’amélioration des conditions de vie de notre personnel. Nous invoquons les mêmes bénédictions sur les autorités de l’Education nationale de notre pays et sur le Gouvernement pour une fructueuse collaboration, en vue du bien être de nos élèves et partant de toute la nation togolaise.

3- Gratitudes et appels à la mobilisation dans le dialogue

J’exprime au nom de la Conférence des Evêques du Togo (CET) et en mon nom personnel une réelle gratitude à l’endroit de tout le personnel administratif et enseignants, pour l’engagement sans cesse renouvelé à offrir un enseignement de qualité, malgré nos conditions de travail limitées et complexes.

Aussi, la paix et le calme qui ont marqué l’année scolaire passée sont-ils un grand signe de la bonne volonté qui vous anime et qui ne saurait être vaincue. Car comme disciples de Jésus Christ et par notre baptême, nous avons reçu le don des vertus théologales de la foi, de l’espérance et de la charité.

Je tiens donc à vous remercier très sincèrement et avec le tableau ci-dessous, je partage avec vous les résultats des examens officiels qui sont les fruits de vos efforts doublés de l’abnégation de nos élèves et de nos parents d’élève sans oublier l’apport de nos différents partenaires dont les ministères en charge de l’Education dans notre pays et partant le Gouvernement.

Résultats des différents examens du primaire et du secondaire
Année scolaire : 2015-2016

Dapaong Kara Sokode Atakpame Kpalime Lome Aneho DNEC présents pourcentage Echoué

CEPD
Garçons 1394 628 506 1127 799 2235 1351 8040 9211 87,29 1171
Filles 989 585 559 984 765 2368 1397 7647 8694 87,96 1047
Total 2383 1213 1065 2111 1564 4603 2748 15687 17905 87,61 2218

BEPC
Garçons 114 152 279 108 141 312 99 1205 1466 82,20 261
Filles 127 157 235 102 122 296 77 1116 1464 76,23 348
Total 241 309 514 210 263 608 176 2321 2930 79,22 609

BAC1 Général
Garçons 76 116 203 96 84 299 60 934 1124 83,10 190
Filles 65 71 141 62 65 290 44 738 913 80,83 175
Total 141 187 344 158 149 589 104 1672 2037 82,08 365

BAC1 Technique
Garçons 6 31 48 6 124 9 224 444 50,45 220
Filles 9 78 47 14 183 5 336 714 47,06 378
Total 15 109 95 20 307 14 560 1158 48,36 598

BAC2 Général
Garçons 63 105 252 105 98 325 74 1022 1754 58,27 732
Filles 49 77 141 88 59 318 55 787 1392 56,54 605
Total 112 182 393 193 157 643 126 1806 3146 57,41 1340

BAC2 Technique
garçons 22 37 48 15 150 11 283 382 74,08 99
filles 26 66 79 24 230 1 426 539 79,04 113
Total 48 103 127 39 380 12 709 921 76,98 212

Comme vous le savez, nous avons beaucoup de problèmes dans notre ordre d’enseignement et les grèves ne pourront pas les résoudre. Voilà pourquoi je vous invite à nouveau, humblement et très respectueusement, à privilégier le dialogue, la réflexion et les actions concertées en vue des propositions à analyser et à valider ensemble puis à mettre en œuvre dans une coresponsabilité. En effet, nos problèmes sont essentiellement liés à une insuffisance chronique de moyens financiers. Mais je crois profondément qu’ensemble, avec la grâce de Dieu et les négociations en cours ainsi que celles à venir sans oublier quelques belles décisions internes, nous arriverons à une amélioration progressive de la situation.

4- Formations et projets

Grace au projet de formation des enseignants qui est à sa Vème phase, presque tous les enseignants du primaire vont être formés ainsi que certains professeurs du secondaire dans le premier cycle. De même, nos écoles sont dotées de livres, de manuels scolaires et de matériels didactiques dont les cartes géographiques, les globes terrestres… Chaque enseignant du primaire dispose désormais du kit indispensable pour la préparation de ses cours.

C’est le lieu pour moi d’exprimer ma profonde gratitude à l’OCDI – Caritas – Togo, l’Evêque chargé, le Secrétaire Général et ses collaborateurs, sans oublier mon prédécesseur le RP Auguste Happy EGAH, les directeurs diocésains, les inspecteurs, les conseillers pédagogiques ainsi que les directeurs formateurs. J’adresse une spéciale gratitude à l’ensemble de nos partenaires et surtout à l’enfance missionnaire de l’Allemagne : Kindermissionswerk.

Avec la grâce de Dieu, les formations vont se poursuivre en vue du renforcement des capacités des enseignants. Rendons grâce à Dieu et que nos partenaires trouvent ici l’expression de notre profonde reconnaissance.

5- Dispositions pratiques et défis

La tenue des états généraux de l’enseignement catholique dans plusieurs diocèses et leur suivi avec la mise en place de décisions courageuses visant l’amélioration des conditions de vie des enseignants surtout des enseignants volontaires (EV) sont encourageants et gratifiants.
En effet, avec le passage de quelques enseignants communément appelés « les 1045 » sur le budget de l’Etat et l’augmentation de l’écolage dans certaines diocèses l’année passée et celle en cours, dans l’ensemble de nos diocèses il y a eu une légère amélioration de la situation salariale. Ce n’est pas encore suffisant mais rendons grâce à Dieu pour ses petits pas et mobilisons nous mains dans les mains pour la suite.
Dans l’esprit de la déclaration de la Conférence des Evêques du Togo la rentrée scolaire passée, j’invite en leur nom, chaque baptisé et toute personne de bonnes volonté à continuer de soutenir concrètement l’enseignement catholique. J’adresse cet appel pressant, spécialement aux cadres qui ont été formés dans nos écoles, aux parents d’élèves et aux organisations œuvrant dans le sous secteur de l’éducation nationale.
Nous le savons, plusieurs défis nous attendent encore. Je voudrais énumérer quelques-uns pour cadrer et canaliser nos énergies :
• La révision des statuts de l’Enseignement catholique afin de mieux assumer les nouveaux défis qui ne sont pas prise en compte dans les statuts actuels ;
• La clarification du statut des « 1045 » avec leur déclaration à la CNSS accompagnée de leurs droits ou avantages
• La poursuite des discutions et négociations avec le Gouvernement et la nécessité de la signature de la Convention avec l’Etat ;
• La mise en place du statut de l’enseignant volontaire (EV) ;
• L’établissement d’une grille salariale nationale dans le Secondaire ;
• Le renforcement de l’Equipe de la Direction Nationale de l’Enseignement Catholique (DNEC) ;
• L’introduction des cours d’écologie dans l’enseignement religieux et l’ECM dans nos écoles et établissement à la lumière de « Laudato si » du Pape François ;
• La Création d’un cadre permanent de réflexion et d’actions en vue de l’amélioration des conditions de vie de l’enseignant catholique et la valorisation de ce beau et noble métier ;
• La création d’une journée nationale de l’Enseignant Catholique pour encourager les meilleurs et assoir une promotion de l’excellence au sein du personnel administratif et enseignant
• Le Renforcement des procédures de suivi et de la bonne gestion des statistiques ;
• La Redynamisation des Association des parents d’élèves au niveau, local, diocésain et national…

Conclusion

Vous le constatez avec moi, les défis qui nous attendent sont énormes et complexes. Mais je compte sur chacun de vous et sur les différentes organisations en notre sein. Ensemble et avec la grâce de Dieu, nous allons relever progressivement lesdits défis. Rêver seul c’est de l’utopie, porter ensemble un rêve sous le regard de Dieu devient un projet. Ensemble, transformons nos rêves en projets et nos projets en réalités. Dans ce processus nous continuons de compter sur le Gouvernement togolais et sur les autorités de l’Education nationale dans notre pays.

Je souhaite une bonne et sereine rentrée scolaire à tous et à chacun.

Recevez mes vœux les meilleurs de santé, de paix, de joie, d’abnégation et de succès pour cette nouvelle année académique. Que l’Amour et la miséricorde de Dieu nous comble au-delà de nos mérites et de nos espoirs. Tenons bons et ensemble, allons au large dans la confiance et l’espérance. Car Il est avec nous le Seigneur de l’univers et Il est notre citadelle. Avec le Psalmiste nous apprenons : « Si le Seigneur ne bâtit la maison, les bâtisseurs travaillent en vain, si le Seigneur ne garde la ville, c’est en vain que veillent les gardes. En vain tu devances le jour, tu retardes le moment de ton repos, tu manges un pain de douleur ; Dieu comble son bien-aimé …. » (Ps 126, 1.3-5)

Que Dieu nous bénisse ainsi que tous les acteurs de l’Education nationale de notre pays.
Uni à vous dans la prière et le travail, entièrement ouvert à vos suggestions et souhaits, recevez l’expression de ma proximité, de mon amitié et de ma disponibilité.
Loué soit Jésus Christ !

Votre serviteur

Père Pierre Marie Chanel AFFOGNON

icilome.com