Encore un casque bleu togolais mort dans une embuscade au Mali

59

Dimanche autour de 10 heures, un casque bleu togolais a été tué dans une explosion de mine suivie d’échange de tirs. Deux autres civils y ont trouvé la mort et sept éléments, toujours togolais, sont blessés.

Le drame a eu lieu à environs 45 km au Nord de Douentza, dans la ville de Mopti, selon les indications du communiqué de la Mission Multidimensionnelle Intégrée des Nations Unies au Mali. Une mine de fabrication artisanale aurait explosé au passage du convoi des casques bleus, puis des assaillants ont enchaîné avec des tirs.

Le soldat togolais a succombé à ses blessures. Des sept casques bleus Togolais blessés, trois seraient dans un état grave.

“La Minusma condamne dans les termes les plus fermes cette attaque lâche et ignoble et appelle à déployer tous les efforts nécessaires pour en identifier les responsables et les traduire en justice. La Minusma réitère sa détermination à continuer son appui au Mali et son peuple conformément à son mandat”, lit-on dans un communiqué.

En rappelle, la Minusma est constituée de 11 000 hommes. Le Togo avait perdu en Mai dernier, cinq casques bleus dans les mêmes circonstances.

A. Lemou

icilome.com