Egalité des chances

11

Le Togo a présenté le 29 novembre dernier à Genève ses rapports combinés devant le Comité pour l’élimination de la discrimination raciale (CERD).

Les documents dressent un état des lieux de la situation relative à la discrimination raciale dans le pays et les efforts consentis pour mettre en œuvre les recommandations du Comité.

Les experts du CERD ont fait part de leurs préoccupations concernant les différentes formes de discriminations à l’égard des femmes, en matière de scolarisation des enfants handicapés du fait notamment de l’insuffisance des structures spécialisées adéquates.

A l’issue d’un dialogue franc et constructif avec la délégation togolaise conduite par le ministre de la Justice, Kokouvi Agbetomey, le Comité a exprimé sa satisfaction face à la qualité et à la sincérité des réponses apportées par les responsables togolais. Il a encouragé le Togo à faire plus d’efforts dans la lutte contre les discriminations sous ses différentes formes.

Les conclusions et les recommandations seront rendues le 9 décembre prochain.

Le Comité pour l’élimination de la discrimination raciale est le premier organe créé par les Nations Unies afin de surveiller l’application d’un instrument international dans le domaine des droits de l’homme.  

Composé de dix-huit experts élus par les États parties à la Convention internationale sur l’élimination de toutes les formes de discrimination raciale, le Comité consacre ses sessions essentiellement à l’examen des rapports périodiques que les 177 États parties à la Convention doivent lui soumettre tous les deux ans sur les mesures qu’ils ont prises pour donner effet aux dispositions de la Convention. 

Republic Of Togo