Droits de l’homme : le Togo avance et s’engage

31

Le Togo a présenté lundi à Genève devant le Conseil des droits de l’homme de l’ONU son rapport au titre du 2e cycle de l’Examen Périodique Universelle (EPU).

Le ministre de la Justice a présenté les avancées réalisées par son pays, mais également les défis qui restent à relever.

 ‘Au cours des cinq années écoulées, le gouvernement, conformément aux orientations du chef de l’Etat, a pris de nombreuses initiatives pour mettre en œuvre les recommandations du Conseil. Des succès ont été enregistrés, mais en dépit de la volonté affichée et des moyens mobilisés, force est de reconnaître que d’énormes efforts demeurent encore à faire dans plusieurs domaines’, a reconnu Pius Agbétomey.

Le ministre a rappelé que la démocratie s’était définitivement enracinée avec une situation économique bien meilleure qu’au début de la décennie.

En matière de protection des droits de l’homme, il a cité la lutte implaccable contre la torture avec des textes ultra-répressifs pour la combattre.

M. Agbétomey a également évoqué la réforme du système judiciaire, la modernisation et la construction de prisons.

L’accès à l’eau, à la santé et à l’éducation, qui sont des besoins de base vitaux, a été facilité grâce à d’importants investissements consacrés par l’Etat.

Le Togo s’est aussi engagé dans la promotion du genre et la protection des femmes face aux inégalités et la maltraitance.

Améliorer la situation des droits de l’homme

Pius Agbétomey a achevé son intervention en appelant à une mobilisation de tous les partenaires du Togo.

‘Garantir la jouissance de tous les droits pour tous et partout, est une œuvre de longue haleine à laquelle le Togo ne peut prétendre y arriver tout seul’, a-t-il conclu.

L’EPU passe en revue, tous les quatre ans, les réalisations de l’ensemble des 192 Etats membres de l’ONU dans le domaine des droits de l’homme. 

Il s’agit d’un processus mené par les Etats, sous les auspices du Conseil des droits de l’homme. Il fournit à chaque pays l’opportunité de présenter les mesures adoptées pour améliorer la situation des droits de l’homme sur son territoire et remplir ses obligations en la matière. 

L’objectif ultime de l’EPU est d’améliorer la situation des droits de l’homme dans tous les pays et de traiter des violations où qu’elles se produisent.

Le Togo a mis en oeuvre une centaine de recommandations formulées lors du dernier EPU. 

Republic Of Togo