Diaspora, Belgique : La police tente d’expulser Daté Houedakor, un Togolais qui vit pourtant légalement dans le pays.

137

Daté Houedakor, un Togolais qui vit légalement en Belgique depuis plus de cinq ans avec sa compagne belge et leurs quatre enfants belges, devait être refoulé ce jeudi en direction du Maroc.

Diaspora, Belgique : La police tente d’expulser Daté Houedakor, un Togolais qui vit pourtant légalement dans le pays.

Mais, pour la deuxième fois, le pilote de l’avion a refusé de décoller face aux protestations bruyantes du père de famille, a indiqué vendredi son avocate, Noémie Segers, pour qui « le combat continue ». L’homme de 38 ans, opposé au régime politique de son pays, a fui le Togo il y a plusieurs années pour demander l’asile en Belgique. Il a obtenu un titre de séjour valable jusqu’en 2017 et un contrat de travail à durée indéterminée.

Mais, en mai 2016, il est retourné brièvement au Togo dans l’espoir d’y obtenir un passeport. Sa compagne, belge d’origine togolaise déjà mère de ses deux enfants, était alors enceinte de jumeaux, qui ont depuis vu le jour. Le couple avait acheté une maison à Herstal. Mais M. Houedakor avait besoin d’un passeport togolais pour se marier en Belgique et y reconnaître ses enfants.

Le trentenaire a obtenu de l’ambassade togolaise un laissez-passer et a entrepris au Togo des démarches pour l’obtention d’un passeport. En vain, affirme-t-il. Il a alors demandé aux autorités ghanéennes un titre de voyage pour pouvoir rentrer en Belgique, que celles-ci lui ont accordé. Mais une fois à Zaventem, le 1er octobre dernier, il a été placé en centre fermé en vue d’être refoulé, au motif qu’il avait voyagé sans passeport togolais.

Selon le Conseil du contentieux des étrangers, il n’a produit aucun commencement de preuve des démarches entreprises au Togo pour l’obtention d’un passeport et ne prouve pas qu’il est le père de ses enfants.

Dans un témoignage relayé par son beau-frère, M. Houedakor dénonce l’absurdité de cette décision et la brutalité des agents de police lors des deux tentatives de refoulement. Son conseil, qui a épuisé toutes les voies de recours internes, envisage une procédure au fond devant la Cour européenne des droits de l’homme.

Manifestation en soutien à Daté Houedakor à Herstal

Une soixantaine de personnes se sont réunies dimanche après-midi place Jean Jaurès à Herstal afin d’apporter leur soutien à Daté Houedakor, un Togolais menacé d’expulsion et actuellement retenu dans le centre fermé du Caricole, près de Bruxelles.

Dimanche après-midi, des membres de la communauté togolaise liégeoise ainsi que des militants du Collectif de Résistance aux Centres pour Etrangers se sont réunis devant la maison communale d’Herstal. « Sa détention reste compliquée. Son état de santé nous préoccupe. Il nous a fait part des nombreuses insultes à caractère raciste qu’il a essuyé de la part des policiers. Nous avons fait appel au bourgmestre Fréderic Daerden qui examinera le dossier dès le début de la semaine prochaine », explique ainsi le beau-frère de M. Houedakor, Yves Lodanou.

Source : La Libre.be

 

27Avril.com