Deux jeunes filles sauvées d’un braquage par deux « zedman »

48

Deux jeunes filles ont été sauvées d’un braquage par deux conducteurs de taxi-moto « zedman » dimanche aux environs de 4 heures du matin, dans le quartier Kégué, plus précisément dans les parages du domicile de Kpatcha Gnassingbé.

Il n’est un secret pour personne que ces derniers jours, l’insécurité dans les rues de Lomé a atteint son paroxysme. Pis, les patrouilles ne semblent pas décourager les malfrats. Selon Aicha, une des deux jeunes filles, elle et sa camarade rentraient d’une soirée quand elles ont failli être une proie facile pour deux braqueurs.

« Nous revenions d’un anniversaire et j’ai décidé de dormir chez ma copine, puisque je ne pouvais pas rentrer à la maison à cette heure. Quand nous sommes arrivées au niveau du domicile de Kpatcha, nous avons aperçu deux hommes sous un hangar. L’un tenait en main une machette bien aiguisée tandis que l’autre se tenait juste à côté. Nous étions sur une moto Haojue, donc ma copine ralentissait. Au même moment, deux zedman qui roulaient juste derrière nous ont crié et nous ont dit de vite filer sinon on se fera braquer. Ce que nous avons fait à toute vitesse. J’ai eu la peur de ma vie. Ils nous ont alors raccompagné », a-t-elle confié.

Après cette expérience, les deux jeunes filles ont promis ne plus vadrouiller dans les rues de Lomé au-delà de 20 heures, de peur de se faire braquer.

JA

Lomechrono.com