Dette publique : Le Togo crève le plafond avec 75,4% du PIB, selon le FMI 10/11/2016

54

LIBERTE N°2316 du Jeudi 10 Novembre 2016

Dette publique : Le Togo crève le plafond avec 75,4% du PIB, selon le FMI                                                                             10/11/2016
Sani Yaya, ministre de l’Economie, des Finances et de la Planification du Développement

L’économie togolaise aurait-elle été « emprisonnée » par l’ancien ministre Adji Otèth Ayassor ? Jusqu’en juin 2016, les chiffres publiés par la Direction de l’Economie laissaient penser à un taux de dette publique inférieur à 62% du Produit intérieur brut (PIB). Mais la visite d’une mission du Fonds monétaire international (FMI) qui fait suite à l’éviction de l’ancien membre du gouvernement a redistribué les cartes et fait ressortir que les préfinancements à outrance ont fait crever le plafond de la norme de l’UEMOA en matière d’endettement.

Le FMI aurait-il pu accéder aux données véritables si l’ancien ministre à la rigueur sélective était encore aux affaires ? Cette question parce que jusqu’à la dernière Note de Conjoncture de juin 2016, la Direction de l’Economie maintenait mordicus des chiffres en marge de la réalité. Nous n’en voulons pour preuve que les lignes qui suivent.

« L’encours de la dette publique totale (intérieure et extérieure) est passé de 1.475,4 milliards de FCFA à fin décembre 2015
à 1.517,2 milliards de FCFA à fin juin 2016 enregistrant une hausse de 41,8 milliards de FCFA, soit une augmentation de 2,8%.

Au terme du deuxième trimestre 2016, l’encours de la dette extérieure totale se chiffre à 668,3 milliards de FCFA et représente 44,0% du portefeuille de la dette totale. Il a régressé de 30,8 milliards de FCFA par rapport à fin décembre 2015, soit une diminution de 4,4%. Cette variation est due à l’effet conjugué (…) Achetez et lisez l’intégralité sur notre kiosque en ligne

Togo-Online.co.uk