Destruction des jouets de guerre pour extirper les enfants de la violence

19

L’ONG international Wao-Afrique a désormais trouvé l’astuce qu’il faut aux enfants d’Afrique afin qu’ils ne soient plus  impliqués dans les formes de violence.  L’Organisation recommande qu’on leur prive désormais des jouets belliqueux. Pour ce faire elle a procédé mercredi dans l’enceinte du CEG Aflao-Sagbado sis à Lomé, à la destruction symbolique des objets de guerre. 

L’initiative s’inscrit dans le prolongement de la célébration de la journée de l’africain africain axée sur le thème ” crises en conflits en Afrique: protégeons les droits de tous les enfants”.

Selon Cephas Mally, la destruction symbolique des jouets de guerre  est une invite faite aux parents à ne plus acheter ces genres d’objets aux enfants. 

“Nous venons par la présente cérémonie dire aux parents qu’ils doivent désormais avoir l’habitude d’offrir des jouets plus instructifs à leurs progénitures pouvant favoriser leur bien-être” a indiqué M. Mally. 

Wao Afrique entend faire dans les jours à venir une campagne de sensibilisation sur la question en vue de mettre fin à la commercialisation et à l’achat  de ces jouets au Togo. 

L’initiative prévoit toucher la sous-région tout entière et ceci toujours pour extirper les tous petits des violences dans lesquelles ils sont souvent impliqués en Afrique. 

Wao Afrique estime que son message n’aura aucune difficulté à passer et qu’il sera pris en compte car les enfants eux-mêmes ont reconnu à plusieurs reprises au cours de la soirée que les jouets de guerre les préparent plus à un esprit de violence, de vandalisme et de vengeance que de les enchanter.

TogoBreakingNews.info