Des hommes et des femmes d’expérience

21

Le capital humain comme accélérateur de croissance et de développement. Tel est le thème du 1er Forum organisé vendredi à Lomé par l’African Management Services Company (AMSCO), en collaboration avec le ministère des Affaires étrangères.

AMSCO est une société pan Africaine de développement des entreprises du secteur privé. 

Elle est spécialisée dans les partenariats et le développement des compétences afin d’aider les PME africaines à devenir des leaders dans leur domaine.

Elle propose des services intégrés, avec notamment des programmes de développement personnalisés destinés à répondre aux besoins uniques des entreprises du continent africain.

AMSCO intervient dans les domaines de l’inclusion financière, de l’agriculture et de l’agrobusiness, ainsi que dans celui du commerce inclusif.

La société vient également en aide aux Etats fragiles et affectés par les conflits.

La Banque africaine de développement (BAD), la Banco BPI (Portugal) et le Fond d’investissement pour les pays en voie de développement sont actionnaires de la société. Le PNUD est un partenaire actif.

Le Togo a de grandes ambitions en matière de développement. Il doit capitaliser sur le potentiel humain et renforcer les compétences de ses cadres du privé et du public, souligne Yves Epangue, le directeur régional Afrique francophone d’AMSCO.

Republicoftogo.com : Sans valorisation du capital humain, point de croissance ?

Yves Epangue : C’est exact. Développer le capital humain est à la fois notre mission et notre vocation. Tous les pays disposent d’un immense potentiel de ressources naturelles qui sont souvent mal exploitées. Or, ils ont un besoin impérieux d’assurer un développement durable.

Mettre le capital humain au cœur de ce dispositif est donc indispensable.

Le Togo a l’ambition de devenir un pays émergent à l’horizon 2030. C’est très bien. Nous souhaitons l’accompagner dans cette aventure en l’aident à renforcer les compétences des fonctionnaires et des hommes d’affaires

Republicoftogo.com :  Quelle est la prochaine étape après cette rencontre ?

Yves Epangue : Nous allons nous mettre au service des entreprises et de l’administration publique afin d’aider le pays à accélérer sa croissance

Nous offrons un transfert de compétence rapide. Nous proposons des solutions de management adaptées aux besoins.

AMSCO a conclu un accord cadre avec l’Etat afin de formaliser nos interventions

Il s’agit d’un programme d’appui à l’entrepreneuriat et au développement. Nous sommes extrêmement heureux de pouvoir compter sur le soutien du gouvernement.

Republic Of Togo