Des bars de fortunes pour servir de la nourriture

69

Dans de nombreux quartiers à Lomé, certaines bonnes femmes improvisent des bars de fortunes, où sont servies des nourritures. Mais l’aspect insalubre que présentent la plupart de ces coins font imaginer les conditions dans lesquelles se préparent ces mets.

Voici un coin de vente du haricot (photo) dans un quartier de Lomé. Un « véyidrome », comme le surnomment affectueusement les fidèles consommateurs. L’ambiance n’est jamais terne dans cette maison avec les clients qui affluent du matin au soir. Du haricot tout chaud avec de l’huile rouge pour certains et de huile de palme pour d’autres.

Bref, la bonne femme se fait du chiffre d’affaires. Le seul hic reste les conditions peu hygiéniques de la maison. Pourtant, cela n’empêche pas les fidèles clients de faire le déplacement.

JA

Lomechrono.com