Déclaration des biens des autorités : ADDI introduit une proposition de loi pour combler le vide

27

© togoactualite – « Une petite minorité s’accapare des richesses du pays ». Bien que c’est le chef de l’Etat Faure Gnassingbé qui a fait ce constat amer, il refuse lui-même depuis qu’il est au pouvoir bientôt 12 ans de se conformer à l’article 145 de la Constitution qui stipule que « Le Président de la République, le Premier Ministre, les membres du gouvernement, le Président et les membres du bureau de l’Assemblée nationale et du Sénat et les directeurs des administrations centrales et des entreprises publiques doivent faire devant la Cour Suprême une déclaration de leurs biens et avoirs au début et à la fin de leur mandat ou de leur fonction. Une loi détermine les conditions de mise en œuvre de la présente disposition ».
 
Cette violation de la Loi fondamentale ne saura plus durée car le Parti ADDI vient d’introduire une proposition de loi dans ce sens pour combler le vide né de l’absence de texte réglementaire en la matière. Cette proposition de loi a été déposée sur la table du Président de l’Assemblée nationale ce 10 Novembre 2016 par le président du parti le professeur Aimé Gogué.
 
Le texte instruit, il faut falloir qu’il soit abordé à la conférence des président qui décide de l’envoyer à la plénière pour être débattu et éventuellement voté. Ce n’est pas demain la veille connaissant le système RPT/UNIR.
Dans presque tous les pays qui entourent le Togo la déclaration des biens des chefs de l’Etat est appliquée. Le Togo, qui se veut le chantre de la bonne gouvernance est le seul Etat qui fait exception.
 
Faut-il rappeler que plusieurs dispositions constitutionnelles ne sont respectées. Nous n’en citerons que l’Etat de la nation que le chef de l’Etat doit faire au moins une fois par an. Depuis qu’il arrivé à la magistrature suprême Faure Gnassingbé ne s’est plié à cette disposition constitutionnelle qu’une fois le 26 Avril 2005 au lendemain de son ascension au pouvoir dans un bain de sang.
 
lomévi (www.togoactualite.com)
 

TogoActualité.com