Dangote Cement veut doubler sa production africaine d’ici à 2019

114

Le groupe nigérian espère porter sa production annuelle de ciment à 77 millions de tonnes d’ici la fin 2019, contre 43,6 millions de tonnes aujourd’hui, grâce à l’installation de nouvelles cimenteries au Nigeria et l’augmentation de sa production principalement en Afrique de l’Ouest.

Dangote Cement  a annoncé cette semaine, en marge de la présentation de ses résultats trimestriels à Lagos, son intention de doubler ses capacités de production au cours des trois prochaines années, rapporte Reuters.

La branche ciment du conglomérat Dangote Industries planche sur la construction de nouvelles usines au Nigeria, capables de produire entre 9 millions et 12 millions de tonnes supplémentaires. L’entreprise contrôlée par Aliko Dangote (première fortune africaine, avec environ 15 milliards de dollars) entend également accroître ses capacités de production à l’extérieur des frontières nigérianes.

Expansion en Afrique de l’Ouest

Dangote Cement a déjà doublé ses capacités de production depuis 2013 à 43,6 millions de tonnes par an, grâce notamment à l’ouverture de cimenteries au Cameroun, en Éthiopie, au Sénégal, en Afrique du Sud, en Tanzanie et en Zambie.

Le groupe nigérian, dont le portefeuille de projets comprend des terminaux d’importation de ciment au Ghana, en Sierra Leone, en Côte d’Ivoire et au Liberia, entend également installer, à terme, des unités de production dans ces deux derniers pays, ainsi qu’au Mali, au Niger, au Congo-Brazzaville, au Kenya et au Zimbabwe, d’ici 2019.

Pour financer une partie de ces opérations, le groupe Dangote a obtenu un prêt de 2 milliards de dollars auprès de la Banque chinoise ICBC.

Autant d’investissements qui devraient permettre au groupe nigérian de disposer d’une capacité annuelle de production de 74 millions à 77 millions de tonnes à la fin 2019, dont 38,3 millions de tonnes au Nigeria (+30,7 % par rapport à fin 2015), 17,2 millions de tonnes en Afrique de l’Ouest et en Afrique centrale (+330 %), ainsi que 18,8 millions de tonnes en Afrique australe et orientale (+82,5 %).

En 2020, le groupe espère disposer d’une capacité de production de 100 millions de tonnes de ciment par an.

Résultats

En 2015, Dangote Cement a enregistré un chiffre d’affaires de 492 milliards de nairas (environ 2,24 milliards d’euros), soit une hausse de +25,6 % en un an, dont 389,2 milliards de nairas tirés des ventes au Nigeria. Son bénéfice a atteint 181,3 milliards de nairas (+13,7 %). Au premier trimestre 2016, Dangote Cement a enregistré un chiffre d’affaires de 140,5 milliards de nairas (+23 %), pour un bénéfice en recul à 52,8 milliards de nairas (-29 %), en raison notamment d’une hausse de ses coûts d’exploitations.

Jeune Afrique