da Sylveira Adjé a trépassé dans le dénuement !

17

da Sylveira Adjé, ancien international togolais, l’un des grands artisans de l’épopée de la CAN 1984, est décédé le 19 octobre dernier. Sur togofootball.org, Me Bertin Amegah-Atsyon, président de Nouveaux droits de l’homme (NDH), une des dernières personnes à l’avoir rencontré, revient sur les derniers jours difficiles de l’illustre disparu.

C’est un secret de Polichinelle que les anciens internationaux togolais meurent l’un après l’autre dans l’indifférence totale, dans des conditions misérables. Le 19 octobre 2016, da Sylveira Adjé, un ailier dont la qualité fait l’unanimité même après sa retraite, a rejoint la longue liste des illustres footballeurs togolais disparus dans le dénuement absolu.

L’avocat Bertin Amegah-Atsyon fait partie des dernières personnes à l’avoir assisté avant sa brusque mort à 60 ans. Il est « malade dans un dénuement total. Aucune assistance, personne avec lui, et il est là le ventre ballonné, et il ne faisait que crier », se rappelle-t-il.

« Nous avons vu da Sylveira Adjé tout en sueur, étendu sur un vieux matelas à même le sol dans une petite case sombre et sans lumière. Ce qui nous a marqué, c’est que dans cet instant douloureux, il avait encore le regard du fier guerrier qu’il était sur les terrains de football », ajoute l’avocat.

Le temps que des actions ne soient entreprises pour lui venir en aide, il a rendu l’âme dans la soirée du mercredi 19 octobre 2016.

Que la terre lui soit légère.

A.H.

icilome.com