Création de la société d’infrastructures numériques

25

Le Togo a reçu un financement de 30 millions de dollars de la Banque mondiale pour la mise en œuvre d’un programme d’infrastructures destinées à améliorer la connectivité Internet  à faire baisser les tarifs d’accès et à créer un environnement favorable pour le secteur de l’économie numérique.

Cet appui s’inscrit dans le cadre du Programme régional ouest-africain de développement des infrastructures de communications (Warcip).

L’objectif est de définir une stratégie globale permettant d’étudier les conditions opérationnelles du déploiement du haut et du très haut débit dans le pays.

L’ambition de la BM est aussi de favoriser l’interconnexion entre les pays d’Afrique de l’Ouest.

Cet appui financier va permettre au Togo de construire un Data Center et un Centre de colocation (aussi appelé Carrier Hotel) pour l’hébergement des serveurs privés ; formule idéale pour les entreprises IT de taille moyenne.

Cette architecture fournira une connexion de très haut débit et de très haute disponibilité à internet, une infrastructure (serveurs, alimentation, refroidissement), des services mutualisés à des opérateurs en colocation. La mutualisation permet une meilleure qualité de l’infrastructure et des services tout en réduisant considérablement les coûts pour les colocataires.

Les études réalisées ont préconisé la constitution d’une société de patrimoine sous la forme d’une société d’Etat, pour permettre aux pouvoirs publics, uniques actionnaires, d’être propriétaire des infrastructures technologiques.

La société publique détiendra les actifs stratégiques de télécommunications du projet.

Elle confiera, moyennant une rémunération, la gestion, l’exploitation et la maintenance des équipements à une société privée, sous forme de partenariat public-privé (PPP).

Jeudi, le gouvernement a adopté le décret qui porte sur la création, les attributions et l’organisation de la société d’infrastructures numériques (SIN) chargée de gérer ce projet.

Republic Of Togo