Couac à Malabo

16

Malabo, capitale de la Guinée Equatoriale, accueille ce mercredi le 4e du sommet des chefs d’Etat d’Afrique et du monde arabe. 

Cette rencontre afro-arabe est l’occasion pour les pays du Golfe, notamment, de se rapprocher de l’Afrique et d’intensifier leurs investissements et leur politique de prêts concessionnels.

Mais un couac diplomatique est intervenu mardi.

Neuf pays se sont retirés après que le fanion de l’Etat du Polisario ait été brandi dans les salles devant accueillir les réunions.

Il s’agit du Maroc, de l’Arabie saoudite, des Emirats arabes unis, de Bahreïn, du Qatar, du sultanat d’Oman, de Jordanie, du Yémen et de Somalie.

Un communiqué du ministère marocain des Affaires étrangères explique que les neuf pays arabes ont été contraints de se retirer ‘pour ne pas cautionner le non respect des principes de l’action arabo-africaine et ne pas être comptables devant l’histoire du renoncement aux acquis communs.’

Si ce boycott se confirmait, le sommet afro-arabe n’aurait plus grand intérêt.

Republic Of Togo