Cina Lawson a décroché une autre tribune pour des saupoudrages

41

La ministre bling-bling du gouvernement a accordé une interview au journal français ‘’Lemonde Afrique’’. Qu’en est-il de la qualité de la connexion internet au Togo ? Une question dont la réponse pourrait bien intéresser les Togolais.

Comme elle les aime bien, Cina Lawson a langoureusement savouré le questionnaire qui n’était autre qu’une tribune ouverte pour se lancer dans un discours dithyrambique sur ses éternels projets en termes de Technologie de l’information et de la Communication.

La ministre des Postes et de l’Economie Numérique ne tarit pas de discours de bonnes intentions du genre : « L’ambition du Togo est de devenir une plateforme régionale sur le plan portuaire, aéroportuaire et financier ».

Pour quelques hotspots wifi installés à Lomé et à l’intérieur du Pays, les affabulations vont de plus belle pour le ministère des Postes et de l’Economie Numérique, à en couper le souffle aux médias.

Et pourtant, la connexion internet, elle, tourne aussi lentement qu’un caméléon. Les câbles sous-marins, le Warcip, e-village, e-gouvernement … tous ces machins qui ont beau coûté des milliards aux caisses de l’Etat ne sont pas encore fichus de booster la qualité de la connexion internet et par ricochet, donner un coup accélérateur à l’Economie comme on le fait rêver à la jeunesse dynamique.

A son arrivée en 2013 aux commandes de ce ministère, Cina Lawson a suscité de vifs espoirs qui, depuis lors, se sont heurtés à une déception sans appel. Avec elle, les promesses se sont entremêlées aux projets pour former des montagnes qui ont toujours accouché de petite souris.

Les faits sont têtus : la connexion internet est bien ce qu’elle est au Togo. Le taux de couverture et la qualité sont aussi dérisoires, et les cris de détresse des consommateurs ne cessent de retentir assez fortement.

Mais ce n’est pas la capacité de faire qui manque. Togo Télécom peut bien fournir une bonne connexion internet à un coût acceptable, en témoigne les exploits réalisés à l’hôtel Radisson-blu 2 Février lors du fameux sommet sur la sécurité maritime.

C’est juste que les intérêts de la minorité pilleuse priment sur la satisfaction du peuple.

A.Lemou

icilome.com