CECO: les employés menacent toujours après avoir reçu une partie des salaires

121

La menace de grève plane toujours sur l’entreprise de construction de route, CECO Group BTP. Les employés de ladite société comptent observer un nouveau mouvement de débrayage après celui du 31 octobre dernier.

Ce nouveau mouvement s’annonce après une discussion entre les responsables de CECO Group et les Délégués du personnel qui s’est tenue mercredi.

Au sortir de cet entretien entre patrons et ouvriers, la détermination des grévistes d’aller au bout se fait toujours sentir. 

“Nous avons lancé un préavis de grève qui couvre jusqu’à cinq jours. Nous avons encore quelques jours pour trouver un consensus et si rien n’est fait, à partir du samedi prochain, nous aurons une autre Assemblée Générale pour la confirmation de la grève”, nous a confié Désiré Kpapou, Président des Délégués de CECO Group. 

Déjà mardi, ces délégués ont eu à organiser une  assemblée générale en vue d’informer la base et harmoniser leurs revendications. Ils réclament notamment le payement des arriérés de salaires et protestent contre la décision des patrons de diminuer les salaires. 

Selon M. Kpapou, les paiements ne sont pas les mêmes dans toutes les filiales de l’entreprise. Dans certaines filiales, il y a eu un paiement de salaire de 2 mois, 3 mois pour d’autres et 4 mois pour d’autres encore. 

Un traitement inégal qui fait des aigris.

TogoBreakingNews.info