CAN 2017: Eperviers et Lions boudent l’hôtel de Bitam Featured

90

Déjà de problèmes de logements pour les sélections nationales devant prendre part à la 31e édition de la CAN au Gabon. C’est notamment le cas du Togo et du Maroc dont l’hôtel de Bitam réservé est loin du standard et situé en plus à 70 km du Stade.

Oyem, ville située au nord du Gabon est la localité  qui reçoit les Éperviers du Togo et les Lions de l’Atlas du Maroc, logés dans le groupe C de cette messe continentale. Mais le hic est que “la palace” devant les héberger n’a finalement rien à envier aux « baisodromes ». Des hôtels de quartier et dont les chambres seraient comparables aux cellules d’une prison. 

« La délégation togolaise composée Col Guy Akpovy, président de la Fédération Togolaise de Football (FTF) et du sélectionneur Claude LeRoy a séjourné dans la ville d’Oyem pour l’appréciation des installations », a faisait savoir Pierre Lamadokou, secrétaire général de la FTF au lendemain du tirage au sort. 

Pendant ce temps, la Fédération royale marocaine de football a déjà pensé à un plan B : changer d’hôtel quitte à payer le prix fort. Et selon la presse marocaine, la délégation qui s’est rendue sur place pour la visite d’inspection a déprécie le lieu d’hébergement.

Une décision au retour de la délégation togolaise est vivement attendue. Ceci afin de loger les Éperviers pour une bonne compétition.

TogoBreakingNews.info