Berceau de l’humanité

90

Le président Faure Gnassingbé a entamé mardi une visite d’Etat en Ethiopie, la première depuis son arrivée aux affaires. Il aura une rencontre avec le président Mulatu Teshome, dont la fonction est symbolique.

Plusieurs entretiens sont prévus avec le Premier ministre Haile Mariam Dessalegn, qui dirige effectivement ce pays de près de 100 millions d’habitants.

Lomé et Addis Abeba souhaitent pousser plus loin la coopération demeurée à un niveau encore modeste.

Sur le plan politique, les deux responsables parleront de la situation dans les pays frontaliers : Erythrée, Somalie, Soudan du Sud.

Dans le domaine économique, l’Ethiopie est largement présente au Togo. La compagnie aérienne régionale Asky est gérée par les équipes d’Ethiopian Airlines qui est aussi actionnaire du transporteur. L’aéroport de Lomé est devenu un hub fret et passagers pour Ethiopian.

L’économie éthiopienne a connu une décennie de fort développement avec un taux moyen de croissance du PIB de 10,6 % l’an selon le gouvernement et  8 % selon le FMI. 

Le plan gouvernemental Growth and Transformation Plan (GTP), mis en œuvre de manière méthodique par le Premier ministre est au cœur de cette renaissance de l’économie éthiopienne. 

Il table sur une croissance de 11 à 12 % contre une moyenne de 7,5/8 % pour le FMI. Un second plan –GTP II- est en cours d’élaboration qui mettra davantage l’accent sur les activités manufacturières.

La façon dont le GTP a été mis en oeuvre intéresse les responsables togolais.

Considérée comme un berceau de l’humanité, l’Ethiopie est la deuxième plus ancienne nation chrétienne du monde.

Republic Of Togo