Attijariwafa Bank obtient les autorisations nécessaires pour l'ouverture d'une filiale au Tchad  

71

Le groupe bancaire marocain Attijariwafa Bank vient d’obtenir les autorisations nécessaires pour l’ouverture d’une filiale au Tchad, un marché sur lequel il a déjà tenté de s’introduire sans succès il y a quatre ans en se portant candidat au rachat de Commercial Bank Tchad.

L’annonce a été faite par Mohamed El Kettani (photo), le PDG du groupe détenu essentiellement par la holding royale SNI, lors de la présentation des résultats semestriels le 23 septembre. Outre son marché domestique, Attijariwafa Bank compte déjà des filiales dans 13 pays africains (Tunisie, Mauritanie, Sénégal, Burkina Faso, Guinée-Bissau, Mali, Côte d’Ivoire, Congo, Gabon, Cameroun, Togo, Bénin et Niger) ainsi que deux bureaux de représentation en Égypte et en Libye.

La première banque marocaine en termes d’actifs avait déjà tenté de s’implanter au Tchad en présentant une offre de rachat de Commercial Bank Tchad, qui avait été mise en vente par l’Etat en 2012. L’offre Attijariwafa Bank avait été alors jugé insuffisante par l’Etat tchadien.

Pour rappel, le groupe Attijariwafa Bank avait déposé début septembre une offre de rachat de la filiale égyptienne de la banque britannique Barclays.

Durant le premier semestre 2016, le groupe coté sur la Bourse de Casablanca a affiché un résultat net consolidé en hausse de 7,1%, à 3 milliards de dirhams (275 millions d’euros).

Lire aussi:

21/09/2016 – Attijariwafa Bank va construire une tour géante à Casablanca Finance City  

08/09/2016 – Les opérations à l’international d’Attijariwafa Bank attendent encore de délivrer leurs objectifs de performances

07/09/2016 – Le marocain Attijariwafa Bank et l’émirati NDB ont déposé des offres de rachat de Barclays Egypt

27/05/2016 – Attijariwafa Bank ouvre une représentation à Montréal, et promet une autre pour bientôt en Suisse

Agence Ecofin