Adidogomé, nouveau fief des criminels ? 17/11/2016

81

Par Marcelle Apévi

Adidogomé, nouveau fief des criminels ?                                                                             17/11/2016
Image de la victime

Il y a quelques années, c’est Agoè qu’on parlait quand il s’agit des crimes crapuleux et des tueries. A l’époque, il s’agissait de tuerie de jeune fille. Un simulacre de procès a été organisé et la justice togolaise jeta en prison, un certain Simlewa KPATCHA.

Nous faisons partir de ceux qui s’interrogeaient sur une réelle fin de ces tueries sauvages qui empêchaient les populations de circuler librement. Certaines opinions soutenaient qu’on avait jeté un gibier en prison, laissant les loups et lions circuler et poursuivre leur sauvagerie. On en était là quand les démons se sont signalé dans d’autres quartier de la ville notamment Adidogomé. Ils y font la loi et se comporte en territoire conquis.

Ce jeudi dans la matinée, le corps sans vie d’un homme apparemment robuste a été retrouvé à Gbomamé, quartier sis derrière le bar molo-molo à Adidogomé, un peu avant Atila-monou.

Pour l’heure, on ignore l’identité de la victime ni les causes et circonstances de son décès. A voir les plaies au niveau de la tête, on peut dire que l’homme aurait été découpé avec une machette.

Togo-Online.co.uk