A la 13e FIL, l’ONAF entretient sur la bonne viande à consommer

20

L’Office National des Abattoirs et Frigorifiques (ONAF) est présente à la 13è Foire Internationale de Lomé dans le pavillon Agou. Une présence rarissime qui fait réagir plus d’un. Pour lever les inquiétudes, la Directrice Générale  de l’Office a animé lundi une conférence de presse sur le stand. 

Selon Némè Hélène Bali, l’ONAF est présent à la Foire 2016 pour deux raisons fondamentales. “Nous sommes à la foire pour faire connaître à la population notre structure, qui est l’ONAF et  les sensibiliser sur la qualité de la viande à consommer”, a-t-elle précisé. 

Mme Bali informe que l’ONAF est une structure étatique créée en 1975 et mise en service en 1976. Elle a pour mission d’assurer la transformation et la commercialisation du bétail et de la viande, avec pour objectif de contribuer à la protection de la santé. 

A l’ONAF, une viande n’est propre à la consommation que si elle est inspectée par des docteurs vétérinaires avant et après  son abattage. Son inspection permet d’éviter les maladies susceptibles d’être transmises de l’animal à l’homme qui consomme sa viande.  

La Docteur vétérinaire constate que ces différentes informations sont méconnues par le public togolais qui adore consommer la viande plus que tout. L’Office qu’elle dirige va se charger de les  sensibiliser à la 13è FIL.

Le message important qui sera véhiculé est de les exhorter à ne consommer que de la viande sortie de l’ONAF, car seule structure ou entité  habileté à juger une viande propre à la consommation. 

La sensibilisation a d’ailleurs commencé lundi avec les restaurateurs de la foire. Elle se poursuivra jusqu’au 5 décembre prochain où le rendez-vous commercial de Lomé fermera ses portes. 

Elle sera encore plus intensifiée après la Foire plus précisément pendant les périodes de fête où la viande est beaucoup plus consommée.

Le siège de l’ONAF se trouve à Lomé. Deux autres sièges sont en cours de construction à Tsévié et à Kara.

TogoBreakingNews.info