13e FIL: Le B2B pour favoriser les partenariats entre exposants

12

La 13è Foire Internationale de Lomé (FIL), c’est également des échanges directs entre les exposants et autres opérateurs économiques présents à Lomé. C’est dans ce sens que la Direction du Centre togolais des expositions et foires de Lomé a institué les séances B to B. Elles ont démarré depuis quelques jours et se poursuivent.

Initié pour resserrer les liens entre les opérateurs économiques togolais et étrangers présents à la foire, le B to B associe les entreprises néerlandaises, belges, italiennes, ghanéennes et nigérianes intéressées par le marché togolais et celui de la sous-région.

“Environs 90 entreprises ont été enregistrées, ce qui démontre l’engouement autour de cette activité qui prend de l’ampleur désormais dans les programmes de la foire”, s’est réjoui Kuéku Banka Johnson, Directeur du Cetef.

Pour l’expert en entreprenariat Jean Toulo, les occasions B to B sont des rencontres entre multinationales et entreprises de renommées aux exposants et au monde des opérateurs économiques nationaux et internationaux pour une complémentarité de partenariats et de diverses opportunités d’affaires.

“J’ai tissé pas mal de relations qui profiteront à mon jeune entreprise. Je suis fier car c’est ma première participation à une telle rencontre d’affaires”, se satisfait aussi Albert Passim, jeune entrepreneur, exposant venu du nord du pays.

L’Egypte invité d’honneur à cette 13ème FIL met toute sa richesse et son expérience en l’honneur. On peut citer une quinzaine d’entreprises spécialisées dans les secteurs de production des produits chimiques, de cuirs, des textiles et cosmétiques, des industries agroalimentaires et mécaniques, l’ameublement.

TogoBreakingNews.info